CHIFFRES

1/3

Les personnes âgées représentent la tranche d’âge la plus touchée par l’isolement 1 personne âgée sur 3 est en situation d’isolement. Un tiers d’entre eux n’ont que les relations de voisinage comme réseau de sociabilité, un réseau qui a tendance à s’affaiblir. Source : étude 2020 de la fondation de France

38%

Chez les personnes isolées, les contacts à distance avec la famille et les amis sont moins fréquents que pour l’ensemble de la population. 38 % des personnes isolées entretiennent des contacts réguliers à distance avec leur famille, contre 69 % de l’ensemble de la population. Le constat est encore plus net avec le cercle amical, puisque 26 % des personnes isolées ont des contacts réguliers à distance avec leurs amis, contre 68 % de l’ensemble de la population. Source : étude 2020 de la fondation de France

65%

Une des raisons de l’augmentation de la solitude est que la défiance envers autrui progresse fortement. 65 % des Français de plus de 15 ans estiment que l’« on n’est jamais assez méfiant », contre 54 % en 2012. La progression de la solitude peut s’expliquer en partie par le fait que le sentiment de défiance envers les autres croît fortement, notamment depuis les attentats de 2015. Source : étude 2020 de la fondation de France

13%

Un phénomène nouveau est l’isolement des jeunes qui est passé de 2 % en 2010 à 14% en 2020. Cette hausse s’explique en partie par la paupérisation croissante des jeunes – les 18-29 ans constituent la classe d’âge la plus pauvre. Source : étude 2020 de la fondation de France

22%

En 2020 depuis la pandémie 22 % des Français sont dans une situation relationnelle « fragile », c’est-à-dire qu’ils n’entretiennent de relations soutenues qu’avec un seul réseau, proportion semblable à celle de 2010. Un seul réseau les sépare donc de l’isolement, et celui-ci peut disparaître suite à un accident de la vie (décès, divorce, licenciement, maladie..). Source : étude 2020 de la fondation de France

7M

Les chiffres avant la pandémie nous montraient que 7 millions de personnes en france souffraient de solitude. Mais ses chiffres sont en forte augmentation puisque l’isolement relationnel est passé en France de 9% à 14% de 2010 à 2020. Source : étude 2020 de la fondation de France

Panier
Retour haut de page